Examen de sortie - Keleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Examen de sortie - Keleen

Message par Le Conte le Lun 30 Mai - 18:14

La petite Butineuse passa la porte. Taniah, dont le nom était soigneusement écrit à l'encre verte sur son badge d'adjointe stagiaire à l'Examination Butineuse, était une jeune femme un peu replète, flottant de toute la force de ses ailes de colibri au-dessus du sol. Sa petite robe couleur pomme ondulait avec l'air produit par son mouvement, et ses cheveux restaient bien en place dans son volumineux chignon. Elle passait ainsi dans les couloirs, arborant fièrement son badge d'Examinatrice stagiaire, la tête haute et le regard fier. Cependant, tout les gens qu'elle croisait souriaient dans son dos: certainement une petite nouvelle. Au mieux, c'était son premier examen.

Taniah, donc, se rendait dans une salle de classe. C'était la journée de l'Examen pratique, et l'Examinateur ayant eu la phénoménale flegme de rédiger un emploi du temps, un ordre passage ou même de véritablement prévenir les élèves, c'était à elle de réparer ses erreurs et de prendre en charge l'Epreuve. Ou de faire le larbin pour aller chercher les candidats, en fonction des points de vue. Le jeune femme était cependant fière d'avoir un rôle aussi important que celui de chien de berger pour les moutons égarés qu'étaient les étudiants bientôt diplômés. Elle marqua un temps d'arrêt, puis reprit son chemin. Quand elle entra dans la salle d'attente ou patientait le prochain candidat, elle se demandait toujours si être le chien des Examinateurs étaient véritablement un but et une satisfaction en soit. "Sûrement une question de point de vue", marmonna-t-elle.
Elle releva la tête vers la masse d'élèves qui la regardaient, l'air curieux. C'est vrai que personne n'avait reçu d'information ou de convocation officielle. Aucun d'eux ne savait vraiment comment ça devait se passer, et c'était le premier candidat de la journée. Ils ne savaient qu'une chose: qu'ils devaient se trouver dans cette salle, entre le début et la fin d'après midi. Elle se racla la gorge, légèrement mal à l'aise devant tant de regard ahuris ou pour le moins curieux.

- Keleen Trathar, s'il-vous-plaît. Vous êtes convoqués immédiatement pour votre Examen de sortie. Je sais que là, vous pensez avoir des trucs plus importants à faire, mais en fait non. Suivez moi.

Et sans même pensez qu'on puisse contester la puissante autorité de sa voix fluette et tremblotante, Taniah fit demi tour et vola à toute vitesse vers la salle d'Examen sans un regard en arrière pour l'élève. Direction la salle d'Examen. Elle pila juste devant la porte en bois marquée d'un grand E rouge. Adossé contre le mur, un autre Butineur roulait une cigarette. Elle se posa au sol, et ses ailes disparurent dans un clignotement rose. Elle se retourna vers le dénommé Keleen :

-Bien. Tu vas passer ton Épreuve. Dans la salle qui se trouve derrière cette porte t'attendent les Examinateurs, assis dans un coin. Une fois entré, 5 personnes entreront tour à tour à ta suite. Tu devra définir leur plus grande faiblesse, et proposer un enchantement palliatif. Tu as bien compris ? PA-LLIA-TIF. D'accords ? Les Examinateurs sont 3: un petit homme maigre avec presque plus de cheveux et un peu mou, Tom. Une femme un peu enrobée et rousse, qui a l'air gentille, Illiah. Et enfin un bel homme blond avec un visage un peu dur, Arthur. Respecte les et veille à ne pas les contrarier. Bien. Je te suis.

Taniah pivota, poussa la porte et s'effaça pour laisser passer Keleen. Alors qu'elle allait le suivre, l'autre Butineur tandis le bras:

-Tu ne passe pas. T'es stagiaire.

-Quoi ? Mais c'est une honte ! Une calomnie, une infamie !

Ses éclats de voix furent étouffés lorsque son collègue referma doucement le battant. Croisant le regard de Keleen, il lui adressa un clin d’œil et murmura "Bonne chance".
avatar
Le Conte
Admin

Grade
Gardien des Secrets de ta Vie

Messages : 308
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen de sortie - Keleen

Message par Keleen le Mar 14 Juin - 23:05

- Yo, dis-je simplement.

- Yo, répondirent les trois examinateurs à l'unisson.

Je venais de me faufiler entre Brice - qui m'avait adressé un clin d’œil gênant, suite à quoi j'avais gentiment souri - et cette stagiaire, qui débarquait de nulle part et qui venait servir l'administration, à la grande surprise des habitués de l'Université dont je fais partie : En général, le personnel n'est renouvelé que sur accord entre les élèves et leurs professeurs, les élèves plus médiocres de l'Université étant recyclés directement en agents à tout faire. Comme Brice.
Tom, Illiah et Arthur me regardaient d'un air désintéressé et paisible. Ils étaient avachis sur quelques coussins, dans un coin de la cabine qui servait donc de salle d'examen. Pas de doute, c'est bien dans les vestiaires que cette guide m'avait amenée, et c'est bien dans ces vestiaires que se déroulera une des épreuves les plus significatives de mon existence.
Illiah, qui comme d'habitude avait pensé à tout, fouilla dans son sac.

- Oh les gars, j'ai fait des cookies.

Tom et Arthur s'empressèrent de lui faire un câlin tant leur hébétude leur donnait des envies de meurtre. Un frisson me parcourut l'échine et je tournais la tête. Ce corps prisonnier entre deux autres amas de saletés intimes. Et qui y prenait goût. Ecœurant.

- Keleen, tu en veux un ?

Après réflexion, manger un peu pourrait défaire un tantinet le stress qui enchaînait les différentes parties de mon corps. Je piochai donc un cookie dans la boîte et allai m'asseoir sur le banc en face d'eux. La cabine était étroite, seuls des bancs et des porte-manteaux dépassaient des murs et la lumière était doucement filtrée par les épais carreaux qui donnaient sur le couloir des vestiaires.
Tom s'étouffa silencieusement.

- Bon. On avait fait un peu de bouche à oreille autour de nous pour trouver des bénévoles pour cette épreuve, et au final on a seulement quatre personnes. Je pense qu'on va faire avec, et puis on trouvera bien quelqu'un en dernier. Et puis au pire c'est pas si grave, on verra bien si tu te débrouilles, voilà, déclara Arthur en finissant son cookie.

Illiah s'étala de tout son long sur les coussins jusqu'à atteindre le bas de la porte, et toqua.

- Taniah, tu peux aller chercher un des bénévoles steuplaît.

- Je peux avoir un autre cookie ? Tentai-je.

- Oui oui, bien sûr. Il y en aura plus pour les autres mais c'est parce que tu es le premier, c'est courageux.

Je tus le fait que je n'avais pas choisi d'être le premier et que mon cœur avait fait un bond lorsque j'avais entendu mon nom dans la salle d'attente. Je pris juste le cookie.

La porte s'ouvrit. Une vieille femme entra, regarda autour d'elle, perdue, et s'assit à côté des examinateurs.

- C'est ma mère, commenta Tom.

- Bonjour Brigitte, dirent l'un après l'autre Arthur et Illiah avant de lui faire la bise. Tradition toute aussi répugnante.

Résigné, je me concentrai. Ma vie se jouait en cet instant ; Je devais juste observer et analyser la mère de Tom, trouver une de ses faiblesses et proposer un enchantement palliatif. C'est facile, non ?
Je plissai les yeux. C'était juste trop facile. Peu importe ce que je disais, ça marcherait. Mais beaucoup trop de propositions, les plus basiques, se bousculaient dans ma tête : Lenteur physique ? Faiblesse physique ? Capacité de réflexion erronée ? Les mots se mélangeaient et je n'arrivais pas à faire un constat net. C'était pourtant si simple à faire.

- Bon. Je m'ennuie, annonça la vieille femme alors que les trois autres la regardaient d'un air morne mais satisfait depuis trois minutes.

Elle tenta de se relever. Son dos craqua.

- Un manque sérieux d'agilité, prononçai-je à mi-voix. Je vais lui donner un gain de maîtrise de son corps.

La vieille femme me regarda. Je ne pus distinguer aucune émotion conséquente au travers de ses yeux vitreux. Elle se releva plus facilement, et s'en alla.

- Je note, dit Tom.

Arthur le regarda.

- Dans ma tête, précisa-t-il.

*

Les gémissements que j'entendais au travers des cloisons se rapprochèrent jusqu'à crisser derrière la porte. Et enfin, elle s'ouvrit.
Non pas une personne, non pas deux personnes, mais bien une personne et demie se tenaient devant-moi.

- Ca y est on y est ? C'est là qu'on doit être ? Criait sans cesse le gosse, tenant sa mère par la main.

Celle-ci bougeait les lèvres et un son lointain semblait lui répondre alors qu'il continuait à s'égosiller.

- Aaaah enfin enfin enfin ! Qu'est-ce qu'on doit faire ? Y a des trucs à trouver ? Je suis en voie de devenir le meilleur Mäncien du monde, je dois M'ENTRAÎNER ! Maman maman regarde ! Est-ce que ce sont des pauvres comme ceux qu'on voit dans la rue ? demanda-t-il en pointant du doigt les trois examinateurs qui chantaient les quelques paroles qu'ils connaissaient d'une comptine, accompagnées de modulations vagues pour mimer les passages qu'ils n'avaient pas retenus.

Le cas de la mère me parût évident ; C'était un exercice que nous avions fait en boucle il y a quelques années car difficile à maîtriser.

- Manque de charisme, cette fois. Je peux lui donner en assurance vocale, en puissance vocale et en présence d'aura. Je dois faire seulement un enchantement ou les trois à la fois ?

Arthur me répondit vaguement que je pouvais faire ce que je voulais. Je m'effectuai et, dans un acte de générosité, augmentai les trois attributs du mieux que je pouvais, ce qui me vida grandement mon énergie. Quel imbécile.
Le résultat fut immédiat.

- ECOUTE CHARLIE ON EST EN PLEINE EPREUVE, ARRÊTE DE PARLER !

- Mais mam...

- NON ! TU ARRÊTES ET TU TE CALMES CHARLIE !

Le gosse se stoppa net et la regarda, les yeux ronds. Puis, il zieuta autour de lui et me fixa, choqué. Je respirai un grand coup ; C'était ma chance. Deuxième exercice fait et surfait.

- Quand à Charlie, il est facilement choqué lorsque quelque chose vient à modifier son environnement habituel. Il suffit d'augmenter sa tolérance et de diminuer son appréhension face à la nouveauté. Je vais prendre la seconde option.

Le regard de l'enfant se durcit, et il osa enfin regarder sa mère. Qui le mata en retour. Il lâcha sa main et elle le poussa en avant pour rejoindre la porte. Que de démonstrations violentes. Tenir la main à quelqu'un, c'est comme vivre ; Il y a forcément la mort au bout, forcément ce moment où on devra lâcher l'emprise de l'autre. Ce n'est qu'une invitation à la perte. Ridicule.

*

Les cris de l'enfant reprirent peu à peu, saccadés cette fois, alors que mon étreinte sur les deux bénévoles s'éteignait doucement.

- Yooooo, lança le nouveau-venu avec un sourire.

C'était Régis, un prof de mathématiques que j'avais eu durant deux ans. Il salua chacun d'entre nous et vint s'asseoir à côté de ses collègues, qui lui firent un câlin presque aussitôt, à nouveau. A nouveau, je tournai la tête et je grimaçai. Cela n'aidait en aucun point ma frustration durant l'épreuve.

- Je vais vraiment devoir rester dans la cabine à côté toute la journée ? Parce que si je suis venu, c'est surtout pour vous voir, vous savez, enfin, vous supporter...

- Oui oui, répondit Arthur.

Il s'affala tranquillement sur les coussins et les autres professeurs lui offrirent le dernier cookie.

- Tu m'as l'air bien crispé, Keleen, sourit Régis.

- C'est parce que je suis en plein Examen, répondis-je sur un ton évident.

Suite à quoi, je tentais de m'effacer, et de réfléchir consciencieusement. Mais mes pensées étaient remplies d'un liquide appelé stress, qui rendait flou tout ce à quoi je tentais de m'atteler concrètement.
J'optai pour une autre technique ; Qu'est-ce qui m'avait gêné chez ce prof lors de ses cours ? Un peu comme tous les autres. Sa mollesse. Son manque de réactivité.
Ca y est. En quelques secondes, j'ai trouvé ce qu'il faut. Félicitations Keleen.

- Manque de réactivité, cette fois. J'augmente sa capacité à réagir rapidement, annonçai-je.

Ce n'était pas le genre de point qui devait gêner Régis, on lui avait déjà dit des milliers de fois. Tout se passait bien jusque là. Je m'activai et manifestai le reste de mon énergie pour enchanter le bonhomme. J'étais totalement crevé.

- Bon, eh bien je crois que c'est bon, commença Illiah alors que Régis se résignait à s'en aller.

Je soupirai. Avec un peu, voire beaucoup de chance, les examinateurs allaient me laisser m'en aller au bout de quatre personnes seulement ; Et je serai enfin libre, mon Examen se sera passé sans aucun problème.

- Et moi, proposa Tom. Tu me dirais quoi, à moi ? Je suis le cinquième sujet.

Merde.
Mon cœur se serra, encore une fois. Je n'en avais juste aucune idée. J'étais crevé et je n'arrivais pas à réfléchir. Je voulais juste partir. Mais ça ferait un très, très mauvais effet.
Je ne voulais pas le vexer, ce serait un très mauvais point pour la correction. Je devais choisir sciemment quelle faiblesse j'allait dénoncer chez Tom. Il n'en avait pas vraiment, en fait.

Après réflexion, si. Il était plutôt chétif, plutôt mou, à l'instar de tous les autres professeurs. Mais si je voulais faire bon effet, je devais donner une faiblesse pertinente et un enchantement utile. La situation s'annonçait compliquée.
Mais au fond, pourquoi devrais-je me plier à ses envies et lui faire plaisir ? Pourquoi ne pas dénoncer chez lui une faiblesse évidente mais peu agréable à connaître ? Cet homme qui passait son temps à se frotter aux autres devant moi sans aucune gêne, qui me faisait vivre la pire partie de mon Examen volontairement et que je n'allais plus jamais revoir, méritait-il un cadeau de ma part ?

- Ton conditionnement au toucher. Tu passes ton temps à câliner d'autres personnes et à te frotter à n'importe qui sous prétexte d'affection ; Apparemment, ça te fait du bien. Mais ce n'est qu'une addiction qui, si elle disparaît, ne te fera que le plus grand des maux. Et s'il on n'en tient pas compte, le simple fait de s'approprier autre corps que le sien est dégoûtant, de s'y frotter est violent, de le prendre est rabaissant. Je ne vois aucun intérêt dans toutes ces pratiques dégueulasses.

Je distinguai une lueur d'intérêt plus forte dans leurs regards. Leurs yeux étaient toujours fatigués, leurs visages sereins, leurs positions décontractées ; Mais j'avais capté leur attention.
Je réalisai que je n'avais proposé aucun enchantement palliatif. Et que je n'en avais aucun sous la main.

- Je ne connais rien qui pourrait te débarrasser de cette pourriture à laquelle tu es habitué. Personne n'en connait. Mais si j'avais de quoi m'en occuper, je le ferai de suite.

Je me levai et sortit d'un trait. J'ignorai Taniah alors qu'elle tentait de me retenir et je me dirigeai vers la sortie, empruntant ce chemin que j'avais répété chaque jour jusqu'à aujourd'hui. C'était la dernière fois.
Au fur et à mesure, le brouillard qui obscurcissait mes pensées disparaissait et je retrouvai enfin un état d'esprit clair et accessible. Je venais de me trahir face à Tom et face aux autres examinateurs. Je venais de succomber à la pression. Je venais de gâcher mon Examen.

_________________
Je suis l'homme le plus puissant de ce monde...
Certains m'appellent Dieu... Jupiter... Sangoku... Bob le Bricoleur... Mewtwo... Celestia...
Alors je sais plus comment je m'appelle...

Keleen
Admin

Grade
Fondateur multifonction et Dieu suprême

Messages : 305
Date d'inscription : 27/12/2013

Identité
Classe: Butineur
Âge: 20

Voir le profil de l'utilisateur http://sinyorelodyssee.azurforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen de sortie - Keleen

Message par Le Conte le Jeu 16 Juin - 16:19

-Bon.

-Il est plutôt mignon, non ?

-Moui.

-Et au niveau de son examen, on fait quoi au final ?

Un silence d'intense réflexion tomba sur le trio. Puis Illiah haussa les épaules.

-C'est pas notre travail. Vous voulez un cookie ?

-Volontiers. Mais on est payé pour examiner les élèves.

-J'en veux un aussi, s'il-te-plaît. Mais c'est pour faire notre boulot qu'on a des stagiaires.

Dans un coin de la pièce, la porte s'ouvrit. Dépassant Taniah et Brice, un troisième stagiaire entra dans la pièce. L'air particulièrement déterminé, il prit le cookie tendu par l'Examinatrice.

Avis de l'Examinateur-stagiaire mangeur de cookie et Administrateur Chess:
Délicieux.

-Merci.
avatar
Le Conte
Admin

Grade
Gardien des Secrets de ta Vie

Messages : 308
Date d'inscription : 09/03/2014
Localisation : Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Examen de sortie - Keleen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum